ISF : la question du rétablissement "n'est pas fermée", estime François Bayrou

ISF : la question du rétablissement "n'est pas fermée", estime François Bayrou
François Bayrou dans sa ville de Pau, le 8 octobre 2018

, publié le lundi 08 avril 2019 à 12h00

Invité de la matinale de RTL lundi 8 avril, le maire de Pau et président du Modem a entrouvert la porte à un possible retour de l'ISF, l'impôt de solidarité sur la fortune, abandonné par Emmanuel Macron l'an dernier.

"La question n'est pas du tout fermée." C'est en ces termes que François Bayrou a réagi à l'éventualité d'un rétablissement de l'ISF, lundi matin. Le retour de cet impôt, transformé en janvier 2018 par le gouvernement, est notamment réclamé par les "gilets jaunes" depuis le début du mouvement.

L'idée a également été soulevée dans les contributions du grand débat.



"Le président de la République a dit quelque chose de simple : 'Toutes les questions sont ouvertes'", a sobrement commenté le maire de Pau, au micro de RTL. Emmanuel Macron a pourtant rejeté, à de nombreuses reprises, de faire machine arrière sur l'ISF. 


Dimanche 7 avril, les deux ministres coordinateurs du grand débat, Emmanuelle Wargon et Sébastien Lecornu, ont indiqué dans un entretien à Ouest France qu'il n'y avait pas "unanimité" des Français sur tous les sujets, "y compris sur les totems" comme l'ISF ou le référendum d'initiative citoyenne (RIC).

"Plus de 1,5 million de personnes ont participé directement. Un tiers via le site, un tiers dans les réunions, un tiers par l'intermédiaire des cahiers ou de courriers", a indiqué la secrétaire d'État à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon. Le Premier ministre Édouard Philippe dressait lundi 8 avril le bilan des propositions citoyennes issues des deux mois de grand débat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.