Inserm : Yves Lévy, le mari d'Agnès Buzyn, est candidat à sa succession

Inserm : Yves Lévy, le mari d'Agnès Buzyn, est candidat à sa succession
Le directeur général par intérim de l'Inserm, Yves Lévy, le 22 juin 2016 à Matignon.

, publié le mardi 26 juin 2018 à 21h50

Selon les informations du Figaro, le médecin et scientifique Yves Lévy, mari de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, est bel et bien candidat à sa succession à la tête de l'Inserm, organisme public de recherche médicale. Cela malgré des critiques en raison d'un possible conflit d'intérêts lors du processus de nomination.

Son maintien à ce poste prestigieux, ainsi que son éventuelle réélection, ont suscité des vives critiques à l'égard d'Agnès Buzyn et du gouvernement.

La ministre s'est constamment défendue en faisant valoir que la tutelle de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) lui avait été retirée par décret, au profit du Premier ministre Edouard Philippe. Interrogée à plusieurs reprises sur les intentions de son mari, elle avait répété qu'elle ne se mêlait "pas de la carrière" de celui-ci.



Yves Lévy (60 ans) est maintenu par intérim comme directeur général de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), après l'expiration de son mandat de quatre ans le 12 juin. Depuis, et alors que les noms des candidats pour diriger cet organisme sont gardés secrets conformément à la réglementation, il est resté muet sur ses intentions.



Yves Lévy "s'est présenté jeudi 21 juin devant la commission d'examen des candidatures", révèle Le Figaro, citant "des témoins". Le médecin n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP. Sur les six candidats en lice, seulement deux, Philippe Froguel et Jessica Zucman-Rossi, se sont manifestés publiquement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.