Législatives 2022: "erreur politique" de modifier le mode de scrutin (Guerini, LREM)

Législatives 2022: "erreur politique" de modifier le mode de scrutin (Guerini, LREM)
Stanislas Guerini, patron des marcheurs lors d'un débat à l'Assemblée nationale, le 21 mars 2020
A lire aussi

, publié le dimanche 27 septembre 2020 à 18h45

Stanislas Guerini, délégué général de LREM, a estimé dimanche que ce serait une "erreur politique" de modifier le mode de scrutin pour les législatives de 2022 en introduisant la proportionnelle, comme le souhaitent le Modem et Gérald Darmanin.

"Si nous faisions la proportionnelle à l'approche des élections, je ne peux pas m'empêcher de penser que, peut-être, des esprits bienveillants nous diraient qu'on est dans du tripatouillage électoral et je pense que ce serait une erreur politique" de le faire avant 2022, a expliqué le député de Paris, sur France Inter et Franceinfo.

"Je ne suis pas favorable à ce que l'on modifie le mode de scrutin, particulièrement vers la proportionnelle intégrale", a insisté le député de Paris.

"C'était un engagement présidentiel (d'Emmanuel Macron en 2017, NDRL), nous devrons le porter à un moment ou un autre, mais je proposerai qu'on le réinsère dans un projet plus large, c'est un débat qui devrait être porté dans la prochaine élection présidentielle", a-t-il estimé.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a indiqué début septembre travailler à l'introduction possible d'"une dose de proportionnelle" lors des prochaines élections législatives de 2022.

"Au moment où les maires ne peuvent pas cumuler avec un mandat de parlementaire, au moment où les Français se disent qu'ils ne sont pas assez bien représentés dans leur courant de pensée, je trouve qu'effectivement la proportionnelle est un moyen sans doute efficace de le faire", avait-il déclaré.

Le MoDem, allié de la majorité présidentielle, avait de son côté demandé en août, par la voix du chef de file de ses députés Patrick Mignola, des législatives en 2022 à la proportionnelle intégrale, afin que le pouvoir soit "mieux partagé" avec les Français. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.