Incidents lors des perquisitions à la France insoumise : "La moindre des choses serait de présenter des excuses aux policiers" estime le syndicat Alliance

Incidents lors des perquisitions à la France insoumise : "La moindre des choses serait de présenter des excuses aux policiers" estime le syndicat Alliance©CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP

franceinfo, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 19h10

Au lendemain de la perquisition mouvementée au siège de La France Insoumise (LFI) durant laquelle le leader du mouvement, Jean-Luc Mélenchon, a bousculé un policier et un procureur selon des images diffusées notamment sur Facebook, le secrétaire général du syndicat de police Alliance, Jean-Claude Delage, réclame des excuses.

"La moindre des choses serait de reconnaître ce qu'il s'est passé comme quelque chose d'anormal et de présenter des excuses aux policiers qui étaient devant cette porte" estime le responsable syndical, invité de franceinfo mercredi 17 octobre.

"Je crois qu'il y a d'autres comportements à adopter plutôt que de s'en prendre aux policiers qui eux font leur travail correctement, avec impartialité et qui assistent la justice dans sa mission", poursuit-il.

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.