"Il ne sera pas président", "Je n'y crois pas une seconde"... La clairvoyance des politiques qui ne voyaient pas l'élection d'Emmanuel Macron

"Il ne sera pas président", "Je n'y crois pas une seconde"... La clairvoyance des politiques qui ne voyaient pas l'élection d'Emmanuel Macron©Capture d'écran franceinfo

Source franceinfo, publié le lundi 08 mai 2017 à 07h04

Emmanuel Macron est-il un candidat sérieux ? A cette question, le frontiste Florian Philippot avait répondu sèchement "non", en novembre 2016. Après sa victoire à l'élection présidentielle avec 65,8% des suffrages face à Marine Le Pen (34,2%), selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*, Brut. a exhumé plusieurs sorties de personnalités politiques qui ne prenaient pas au sérieux la candidature d'Emmanuel Macron.



'"Emmanuel Macron ne sera pas président de la République", avait par exemple lancé Bruno Le Roux, en septembre dernier, tout comme Jean-Christophe Cambadélis. Même son de cloche du côté des pontes Les Républicains. Interrogés par les journalistes, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon ont affirmé qu'ils ne croyaient pas à l'élection d'Emmanuel Macron. "Je n'y crois pas une seconde", avait même lancé François Baroin.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
163 commentaires - "Il ne sera pas président", "Je n'y crois pas une seconde"... La clairvoyance des politiques qui ne voyaient pas l'élection d'Emmanuel Macron
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]