"Il n'y aura aucune alliance avec le FN" : Wauquiez met en garde Sens commun

"Il n'y aura aucune alliance avec le FN" : Wauquiez met en garde Sens commun
Laurent Wauquiez le 30 septembre 2017.

Orange avec AFP, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 12h40

VIDÉO. Le candidat à la présidence du parti Les Républicains (LR) a réagi mercredi matin à la main tendue du président de Sens commun à Marion Maréchal-Le Pen.

Alors que Gérald Darmanin s'inquiète notamment de voir le parti "basculer dans l'extrême-droite" si "Laurent Wauquiez était élu président des Républicains", ce dernier à tenu à démontrer le contraire.

Christophe Billan, le président de Sens commun, émanation de la Manif pour tous au sein de LR, s'est dit prêt mardi 10 octobre à une "plateforme" politique avec l'ex-députée FN Marion Maréchal-Le Pen.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes l'a mis en garde : "Si je suis élu, notre ligne sera très claire. Il n'y a aucune alliance avec des élus du Front national et tous ceux qui ne partagent pas cette ligne ne feront pas partie de mon équipe", a-t-il assuré mercredi 11 octobre sur RTL.



"S'il y a le moindre passage à l'acte, ils n'auront plus leur place chez Les Républicains, a insisté le favori de l'élection à la présidence du parti. Notre famille a besoin de retrouver de la clarté." En attendant une clarification du parti sur ses intentions, il a annoncé qu'il suspendait sa participation à l'université de rentrée de Sens comm

"En revanche je veux que les Républicains puissent s'adresser à ceux qu'on a déçus. Ces électeurs qui au fond partageaient nos valeurs mais qui se sont dit 'la droite dit mais ne fait jamais et déçoit toujours' et sont allés voter pour le Front national. Il n'y a pas 30 ou 35% de fascistes et d'extrémistes en France", a également ajouté Laurent Wauquiez.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU