"Il est parti réparer la climatisation !" : Macron a-t-il créé un incident diplomatique au Burkina Faso ?

"Il est parti réparer la climatisation !" : Macron a-t-il créé un incident diplomatique au Burkina Faso ?

Emmanuel Macron et le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré à Zagtouli, dans le centre du Burkina Faso, le 29 nobvembre 2017.

Orange avec AFP, publié le mercredi 29 novembre 2017 à 21h45

DÉCRYPTAGE. "Il est parti réparer la climatisation", a lancé mardi le président français devant quelque 800 étudiants à Ouagadougou alors que son homologue burkinabé s'éclipsait discrètement.

Une sortie très critiquée par l'opposition mais qui ne serait en rien un "incident diplomatique".



Sur RFI et France 24 mercredi soir, Emmanuel Macron a répondu aux critiques. "Ce sont eux, les paternalistes car, c'est considéré qu'on ne peut pas faire d'humour quand on parle avec un dirigeant africain. J'aurais fait de l'humour avec tout dirigeant européen avec qui j'ai cette relation. Nous n'avons pas ce type de relation avec Angela Merkel. Je l'ai par exemple avec Jean-Claude Juncker. Je l'ai avec le Premier ministre luxembourgeois. Ça dépend de la relation personnelle. Il se trouve qu'avec Roch Kaboré, nous nous entendons bien et donc, nous plaisantons et d'ailleurs, ça ne vous aura pas échappé que ça l'a fait rire."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
169 commentaires - "Il est parti réparer la climatisation !" : Macron a-t-il créé un incident diplomatique au Burkina Faso ?
  • Cet homme est dans la bonne démarche, démarche qui va certainement dans le sens souhaîté par les dirigeants africains.
    Les toubabs français n'ont plus de tunes à donner.

  • Qu'importe le discour de M Macron, la politique de la France restera la meme: Notre pays va encore donner beaucoup d'argent à l'Afrique, envoyer notre armée en cas de besoin, nos entreprises françaises continuer à se retirer car l'Afrique appartient maintenant à la Chine qui a pratiquement tout acheté et qui inonde ce continent de ses produit. Quand aux territoires de peche ils ont été vendus aux russes, chinois et coréens. La majorite des resources pétroliers et minieres sont exploitées par des grands groupes américains, britanniques, australiens, canadiens et sud africains. Et on parle encore de françafrique!

  • Oh la la ,il n'y a vraiment pas de quoi en faire un fromage...blanc
    Le président burkinabé en a d'ailleurs bien rit
    Je ne vois vraiment pas où est le mépris dans cette petite drôlerie de circonstance.
    En d'autres temps et dans des moments parfois décalés le président Chirac maniait tout autant l'humour .
    On remarque que les critiques viennent des camp FN et D.Aignan les empecheurs de tourner en rond qui s'ennuient si fortement au point de chercher des poux dans la tête de Macron .
    Bref , pas d' quoi fouetter un chat ...noir

  • Si c'est tout que ses opposants et leurs électeurs ont à dire Macron peut se friser, ce qu'il ne porte pas, la moustache.

  • Non seulement il n'a pas été irrespectueux, mais très amical, mais en plus, il a dit des choses très fortes pour décourager les migrations, ce qui est plutôt passé sous silence...
    Wauquiez aurait dit la même chose, les médias auraient attaqué...