Hommage au colonel Beltrame: "un héros ça nous oblige", estime Wauquiez

Hommage au colonel Beltrame: "un héros ça nous oblige", estime Wauquiez

Le président des Républicains Laurent Wauquiez, lors d'une réunion publique à Toulon, le 6 décembre 2017

AFP, publié le mercredi 28 mars 2018 à 11h09

Le président des Républicains Laurent Wauquiez a souhaité mercredi que l'hommage rendu dans la matinée au gendarme Arnaud Beltrame "soit un hommage par l'action", soulignant qu'"un héros, ça nous oblige".

"Un héros ça nous oblige. Il a donné sa vie (...) pour arrêter l'avancée de l'intégrisme islamiste et la question qu'il nous pose, c'est qu'est-ce que nous on va faire. Est-ce qu'on va persister dans notre aveuglement?", a déclaré Laurent Wauquiez sur franceinfo.

"Ce que je voudrais c'est que l'hommage qui soit rendu au colonel Beltrame ne soit pas uniquement un hommage par un discours, mais que ce soit un hommage par l'action, ce que je voudrais c'est que derrière sa mort il y ait un sursaut", a-t-il poursuivi. "C'est une mort qui émeut, mais c'est aussi une mort qui choque".

"On n'utilise pas toutes les armes qui sont nécessaires pour combattre le terrorisme islamiste", a accusé M. Wauquiez. "Le président de la République a combattu à l'époque (...) la déchéance de nationalité pour les terroristes, qui pourtant aurait été utile, contrairement à Manuel Valls, il nous a fait sortir de l'état d'urgence (...) ça a baissé le niveau de protection", a-t-il déclaré.

Le leader de la droite demande le rétablissement de l'état d'urgence, la rétention administrative des fichés S les plus dangereux et l'expulsion des étrangers qui seraient dans ce cas. Il propose aussi de "créer un délit d'incitation à la haine de la République".

"Moi je me méfie des inactions durables", a-t-il lancé en réponse au Premier ministre Edouard Philippe qui mardi a dit se "méfie(r) des réponses juridiques rapides".

"Il n'y a pas de protection absolue évidemment (...) mais enfin ça irait mieux quand même avec plus de protection qu'avec moins de protection", a-t-il jugé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Hommage au colonel Beltrame: "un héros ça nous oblige", estime Wauquiez
  • Wauquiez a raison .La Police et la Gendarmerie ne peuvent pas surveiller des milliers de personnes et leur famille .Deja en expulsant les fichés S etrangers cela permettraient de se concentrer sur les autres . Les Autorités réagissent comme comme nos politiciens de 14-18 qui faisaient la guerre comme en 1870 . On a vu le massacre dans les premiers mois .Et on recommence ,nous avons encore une guerre de retard . Comme disait jean Yanne : tout le monde il est beau ,tout le monde il est gentil .
    Nous faisons la guerre en Syrie mais sans vouloir tuer . Bougez pas les gars on tire que sur les hangards vides .!!!!! Pourquoi ne pas faire comme les israeliens ! Arretons notre naivete, Arrêtons de nous battre comme au moyen âge ! Nous avons affaires a des fanatiques ,ayons une replique adaptée .Donner a tous les policiers ,gendarmes et militaires en retraite selon leur etat de service ,le droit de porter une arme a condition qu’ils soient volontaires et qu’ils soient inscrit dans un club de tirs .Arretons d’etre des pigeons .Il nous faudrait
    un Bigard et pas des civils qui ont peur de leur ombre .

  • Dans votre région Auvergne Rhône Alpes...........il y a du travail.

    vous n'allez quand même pas reprocher à Wauquiez qu'il y ait du travail en auvergne rhône alpes !

    Du travail à faire auprès de ses fichés S...............certainement.

  • Oui un heros qui nous oblige a prendre conscience que notre pays est en guerre contre les islamistes... ne les laissons pas faire ....

  • ... Et un zéro, ça nous afflige !

  • Wauquiez c'est l'antithèse d'hommes comme le Colonel Beltrame !