Hollande tente de recaser une ex-ministre et sème la pagaille

Hollande tente de recaser une ex-ministre et sème la pagaille

6Medias, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 20h25

François Hollande a beau avoir quitté l'Élysée, certaines de ses décisions continuent d'impacter la politique internationale de la France.



C'est ce que révèle Le Nouvel Obs, ce mercredi 5 juillet, qui explique que l'ancien chef d'État tenterait d'imposer la candidature de son ancienne ministre, Audrey Azoulay, à la tête de la Maison de l'Unesco. Une initiative fustigée par plusieurs grands noms de la culture arabe qui tapent du poing sur la table au travers d'une pétition. "C'est la relation étroite de la France avec le monde arabe que François Hollande a mis en péril en faisant ce cadeau à Mme Azoulay", a estimé l'écrivain égyptien Mohammed Salmawy. Surtout que François Hollande n'a pas tenu compte d'une règle tacite, celle qui empêche un État de candidater à la direction d'une organisation internationale si le siège de celle-ci est sur son territoire. Emmanuel Macron appréciera sans doute cet héritage que lui laisse son prédécesseur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Hollande tente de recaser une ex-ministre et sème la pagaille
  • Rien d'etonnant, la grande famille!

  • Le magouilleur en chef, digne héritier de Mitterrand voudrait encore faire profiter ses amis des nombreux avantages dont ils ont du mal à se passer.