Hauts-de-France : Xavier Bertrand claque la porte de l'ARF pour protester contre une nouvelle taxe

Hauts-de-France : Xavier Bertrand claque la porte de l'ARF pour protester contre une nouvelle taxe
Le président du conseil régional des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, le 4 janvier 2016 (photo d'archives).
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 21 juillet 2016 à 16h19

- Le président "Les Républicains (LR)" du conseil régional des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a annoncé jeudi que la région quittait les activités de l'Association des régions de France (ARF) pour protester contre l'instauration d'une "nouvelle taxe sur les ménages et les entreprises". -

"La raison de mon opposition totale est simple : nous n'avons pas été élus pour augmenter ou créer des impôts", écrit Xavier Bertrand dans une lettre au président de l'ARF, Philippe Richert, lui aussi LR, dont l'AFP a obtenu copie. Lors d'une réunion le 27 juin à Matignon, le gouvernement et l'ARF avaient entériné la création d'une taxe d'équipement régional qui doit rapporter 600 millions d'euros dès 2017.

CONTRE "LA FOLIE FISCALE" DU GOUVERNEMENT

"Nous nous sommes tous engagés pendant la campagne électorale à ne pas augmenter la fiscalité. Quel signe donnerons-nous à nos électeurs en reniant notre promesse quelques semaines après notre élection pour faire les affaires d'un gouvernement pris par la folie fiscale ?" s'interroge Xavier Bertrand.


"Aussi, je vous annonce le retrait de la Région Hauts-de-France des activités de l'ARF, car je ne suis prêt en aucun cas à revenir sur cette position", conclut-il, estimant que ce genre "de reniement" ne peut "que renforcer le vote extrémiste". L'ensemble des régions de France, toutes tendances politiques confondues, adhéraient jusque là à l'ARF.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU