Guyane : après sa gaffe, Macron répond à ses détracteurs

Guyane : après sa gaffe, Macron répond à ses détracteurs©Source L'Opinion.fr
A lire aussi

Source L'Opinion.fr, publié le mardi 28 mars 2017 à 08h42

Emmanuel Macron n'a pas vraiment apprécié les critiques après sa bourde sur la Guyane. Le candidat d'En Marche avait parlé de la Guyane comme d'une « île », ce qui avait bien fait rire les internautes.

Dans une vidéo postée lundi soir sur son site, il a tenu à répondre à la « polémique ».



« Je n'ai pas attendu ces derniers jours pour parler de la Guyane. Et j'aimerais que mes détracteurs soient allés aussi souvent que moi en Guyane et l'aient autant aimée. Alors bien sûr, je n'ai jamais pensé que la Guyane était une île même si aujourd'hui c'est l'île de Cayenne qui est largement bloquée » a expliqué Macron ajoutant : « non, je sais que le territoire de la Guyane est bien ancré dans ce continent sud-américain et je sais où vous êtes ». Plus tard, dans la vidéo, il a exprimé sa solidarité envers les Guyanais. « Vous saurez me trouver à vos côtés pour prendre des mesures d'avenir » conclut-il.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
483 commentaires - Guyane : après sa gaffe, Macron répond à ses détracteurs
  • le banquier MACRON prends les Français pour des imbéciles .il change souvent de vestes.MACRON n'aime pas les petites gens .il n'aime que les riches .n'oublier pas qu'il a traité les ouvriers de chez GAD d'llétrés et les ouvriers du nord d'ivrogne

    oui vous avez raison car ce petit banquier énarque a bien gaffé que cela lui plaise ou non eh bien je plains les Français qui ne vont pas voter pour lui ?? nous allons trinquer autant malheureusement car une fois élu il en fera qu'à sa tête point barre????

  • ça alors c'est de la démagogie le voilà qui aime la Guyane, sans doute autant qu'il aime les salariés pour les faire travailler le dimanche, comme ça dira-t-il, il peut les voir tous les jours de la semaine. Il aime tellement le service public qu'il va supprimer un grand nombre de fonctionnaires, ceux qui resteront seront tellement heureux de pouvoir travailler plus. Ce type n'est qu'un banquier, il compte beaucoup sur les français pour faire du pognon.

  • Macron avec ceux qu'il rassemble ou qu'il attire dans sa nasse, s'il est élu "ce qui n'est pas encore certain" nous aurons les mêmes figures qu'actuellement !
    Alors le changement !

  • Limiter la Guyanne à l'île de Cayenne est une bourde encore plus grande.

  • En répondant il aggrave son cas, rire