Griveaux: "on peut mieux faire à Paris"

Griveaux: "on peut mieux faire à Paris"
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement en avril 2018 à Paris

AFP, publié le dimanche 17 juin 2018 à 13h05

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement auquel sont prêtées des ambitions municipales à Paris, a estimé dimanche qu'"on (pouvait) mieux faire" dans la capitale, notamment dans les transports.

"J'ai été élu député à Paris (en 2017), je vis à Paris depuis longtemps, mes enfants sont scolarisés à Paris, j'ai un intérêt pour ce qui se passe à Paris", a expliqué M. Griveaux dans Dimanche en politique sur France 3.

"Je veux que Paris retrouve son attractivité en termes économiques, culturels...", a ajouté M. Griveaux, qui lorgnerait sur la mairie de Paris dans l'optique des élections municipales de 2020.

Selon lui, "il y a beaucoup de sujets sur lesquels il y a un désaccord des Parisiens". "On peut mieux faire à Paris, sur les questions du quotidien, sur les questions de transports", a fait valoir M. Griveaux.

"Manifestement, il y a une difficulté sur la question des mobilités", a-t-il aussi relevé, citant les services Vélib', en crise, et Autolib', qui devrait être interrompu dans les prochains jours. Au sujet du Vélib', dont le déploiement des nouveaux vélos est chaotique depuis plusieurs mois, il s'est montré particulièrement critique: "on arrive à casser quelque chose qui fonctionne".

M. Griveaux n'a pas voulu s'exprimer au sujet d'une éventuelle alliance avec la droite parisienne en 2020 ou sur la possible candidature de Gaspard Gantzer, ancien conseiller de Bertrand Delanoë puis de François Hollande.

Un récent sondage Ifop-Fiducial a montré que M. Griveaux était moins populaire qu'Anne Hidalgo, maire PS de Paris. Les seuls sympathisants de La République en marche pencheraient également pour Mme Hidalgo, avec 51% de réponses favorables contre 40% à Benjamin Griveaux.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU