« Gréviculture » : d'où vient le mot employé par Gabriel Attal ?

« Gréviculture » : d'où vient le mot employé par Gabriel Attal ?©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le mardi 03 avril 2018 à 19h30

VIDÉO. Dénonçant la culture de la grève, le député LREM a repris un néologisme né en 1900 et utilisé par beaucoup de personnages politiques.

« Il aurait pu s'en passer. Ça fait vieux monde et puis c'est méprisant. » La sortie de Gabriel Attal sur la « gréviculture » en France, lundi matin au micro de France Inter, n'est pas au goût de tous ses collègues députés de La République en marche, même si certains le félicitent « d'avoir décrit une réalité ». En appelant à « sortir de cette gréviculture où on annonce une grève avant même que les réformes soient annoncées », le jeune porte-parole a fait mouche autant qu'il a fâché l'opposition. À commencer par La France insoumise. « C'est le mot de Jean-Marie Le Pen en 1995 », a rétorqué, en…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.