Grève SNCF: Martinez appelle Macron à se "déboucher les oreilles"

Grève SNCF: Martinez appelle Macron à se "déboucher les oreilles"

Le numéro un de la CGT, Philippe Martinez, le 12 octobre 2017 à l'Elysée

AFP, publié le mardi 03 avril 2018 à 18h56

Philippe Martinez, numéro un de la CGT, s'est félicité mardi de la mobilisation contre la réforme de la SNCF et a appelé Emmanuel Macron ainsi que le gouvernement à "se déboucher les oreilles" pour entendre le "très grand mécontentement" social.

"On a vu à quel point les cheminots sont mobilisés", a-t-il dit sur RTL. "Ceux qui spéculaient sur le niveau de mobilisation des cheminots ont eu une réponse cinglante aujourd'hui", a-t-il poursuivi.

Mettant en avant le "très grand mécontentement" social, il a demandé au gouvernement d'"écouter le monde du travail". "On a l'impression que le président de la République et le gouvernement avancent comme s'il ne se passait rien dans ce pays. Il serait temps qu'ils se débouchent les oreilles".

"Le gouvernement joue un mauvais jeu s'il essaie d'opposer les cheminots et les usagers", a-t-il encore souligné.

Sur la réforme décriée de la SNCF, dont la CGT réclame le retrait, M. Martinez a insisté sur le fait que "la balle est dans le camp du gouvernement et du président de la République". "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis", a-t-il dit.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.