Grève du 5 décembre : Marine Le Pen "fait un progrès en direction de l'humanisme", note Jean-Luc Mélenchon

Grève du 5 décembre : Marine Le Pen "fait un progrès en direction de l'humanisme", note Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon à Paris, le 12 octobre 2019.
A lire aussi

, publié le jeudi 05 décembre 2019 à 14h12

Marine Le Pen a assuré soutenir la grève et la manifestation du 5 décembre.

"D'habitude elle passe son temps à chercher pouilles aux Arabes et aux musulmans". Alors quand Marine Le Pen soutient la mobilisation contre la réforme des retraites, Jean-Luc Mélenchon affiche sa satisfaction.

Le leader insoumis a estimé jeudi 5 décembre que la présidente du RN faisant "un progrès en direction de l'humanisme".

"Même madame Le Pen dit qu'il faut manifester, c'est un grand progrès, d'habitude elle passe son temps à chercher pouilles aux Arabes et aux musulmans", a affirmé M. Mélenchon sur BFMTV. "Elle a compris que, quelle que soit sa religion ou sa couleur de peau, on a tous des intérêts communs et qu'on est semblables" car "à partir de 60 ans tout le monde est fatigué", a ajouté M. Mélenchon.

"Elle est en train de faire un progrès en quelque sorte en direction de l'humanisme, je ne vais quand même pas me plaindre de ça", a-t-il lancé. "Quant à ses adhérents sur le terrain ils sont les bienvenus" aux manifestations contre le projet de réforme des retraites, "car aujourd'hui ils viennent en tenue de cheminot, de gazier, d'électricien..." a-t-il assuré, ajoutant: "comme on dit à Marseille: profession vaut noblesse".

Marine Le Pen a appelé mardi les Français "à exprimer leur désaccord" avec la réforme des retraites, assurant "je soutiens la grève, la mobilisation, la manifestation du 5 décembre", même si elle-même ne manifestera pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.