GPA : quand un épisode de "Joséphine ange gardien" sur les mères porteuses inspire Nicolas Dupont-Aignan

GPA : quand un épisode de "Joséphine ange gardien" sur les mères porteuses inspire Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan le 7 mai 2017 à Yerres (Essonne).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 13h04

INSOLITE. Le président de Debout la France a tweeté son émotion après un épisode de la célèbre série de TF1 traitant de la gestation pour autrui (GPA).

Alors que de nombreuses chaînes ont bouleversé en urgence leurs programmes mercredi soir 6 décembre après l'annonce de la mort de Johnny Hallyday, NT1 a choisi de maintenir sa rediffusion de "Joséphine ange gardien".



L'épisode, diffusé pour la première fois en 2011, relatait l'histoire de l'ange incarné par Mimi Mathy venant en aide à Anna, une mère porteuse qui refusait finalement de laisser le bébé. Une histoire qui a attiré pas moins de 1,1 million de téléspectateurs (5,1% de parts de marché). Parmi eux, un certain Nicolas Dupont-Aignan.

"Épisode très émouvant de Joséphine ange gardien sur la monstruosité du traitement des mères porteuses. Nouvel esclavage des femmes !", a tweeté mercredi soir le président de Debout la France.



Une sortie qui lui a valu de nombreuses moqueries.





Le député de l'Essonne a de nombreuses fois affirmé son opposition à la gestation pour autrui (GPA). Candidat lors de la dernière élection présidentielle, il promettait de "mieux lutter contre le commerce des enfants que représente la GPA" et souhaitait "abroger la circulaire Taubira sur la nationalité des enfants nés de la GPA à l'étranger".

"Comment peut-on au nom des Droits de l'Homme favoriser une telle pratique indigne ? L'argent pourrait donc acheter la vie et tout permettre, l'exploitation des femmes dans ce qu'il y a de plus intime, de plus fort, de plus beau : la maternité", s'indignait-il par ailleurs en juillet 2015 après la décision de la Cour de cassation en faveur de l'inscription à l'état civil français de deux enfants nés de GPA à l'étranger.
 
18 commentaires - GPA : quand un épisode de "Joséphine ange gardien" sur les mères porteuses inspire Nicolas Dupont-Aignan
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]