Gouvernement : les ministres ont-ils droit à des vacances ?

Gouvernement : les ministres ont-ils droit à des vacances ?

Le gouvernement Philippe dans les jardins de l'Élysée le 22 juin 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 17 juillet 2017 à 17h27

À l'occasion de la pause estivale, le Premier ministre a transmis ses directives à ses troupes. "Ni trop loin ni longtemps et restez toujours joignables", synthétise une ministre pour Paris Match mercredi 12 juillet.

Le gouvernement pourra souffler deux petites semaines avant une rentrée qui s'annonce chargée.



Le gouvernement Philippe sera en vacances du 10 au 24 août. Mais hors de question de profiter de ces congés d'été pour partir à l'étranger : "Les ministres doivent rester en France métropolitaine", confie un conseiller à l'hebdomadaire. Paris Match précise toutefois que certains ministres ont pu bénéficier d'une dérogation, comme la ministre des Outre-mer Annick Girardin, qui pourra passer du temps avec sa famille à Saint-Pierre-et-Miquelon. Les autres devront voyager moins loin. Selon Paris Match, quatre membres du gouvernement ont prévu de partir en Corse : Nicolas Hulot, Agnès Buzyn, Benjamin Griveaux et Marlène Schiappa.

QUELLE DESTINATION POUR LE COUPLE PRÉSIDENTIEL ?

Le couple présidentiel, acharné de travail, s'octroiera-t-il des vacances après ces longs mois de campagne présidentielle ? Brigitte et Emmanuel Macron pourraient souffler quelques jours à La Lanterne, ce pavillon de chasse situé à Versailles, à la disposition du président de la République depuis 2007. Emmanuel Macron ne semble toutefois pas tout à fait décidé à quitter Paris. "On travaille au corps Brigitte pour qu'Emmanuel accepte de prendre des vacances", confie à Paris Match un conseiller de l'Élysée.
 
82 commentaires - Gouvernement : les ministres ont-ils droit à des vacances ?
  • un droit a congés payés est acquis en fonction de la période travaillée, sinon c est sans solde

  • Je pense tout d'abord, qu'ils devraient arrêter de travailler de nuit. Ils et elles auraient les idées plus claires et voteraient mieux.Quant aux vacances, " les cong'pay", je crois que le code du travail est hors sujet. Je me souviens avoir été monitrice de colonie de vacances. Nous étions logé'e)s nourris, nous avions de l'imagination pour faire passer de bons moments aux enfants. Et bien, un jour il a été décrété que les moniteurs/trices devaient être payé(e)s au SMIC...Tout détruit!. Celles et ceux qui s'engagent dans la vie publique doivent savoir qu'ils sortent du code du travail! Ou alors c'est à n'y rien comprendre.

  • si l'on se refere au code du travail qui n'a pas encore été simplifié "non"
    il faut avoir travaillé pendant un an pour avoir cumulé un droit à 25 jours de congé
    rien n'empeche d'en prendre mais comme pour les salariés ce doit etre sans soldes
    ils font des lois et des réformes mais ils ils ne sont jamais concernés par celles ci

    Je ne crois pas qu'un ministre se soit plaint de cette situation !

    portalis1 vous ne verrez jamais quelqu'un se plaindre des lois qu'il vote toujours en sa faveur
    le mode de calcul des retraites a été modifié plusieurs fois sauf pour celle des élus qui est toujours resté inchangé
    un retraité peut toujours travaillé mais jusqu'à un salaire ne dépassant pas un certain seuil
    un élu lui aussi meme à la retraite peut travailler mais aucun seuil ne lui est fixé pour ses rémunérations
    tout comme il n'a pas d'abattement pour année de cotisation manquante

  • ILS ont à peine SEUX MOIS d'activite............dont deux mois de séminaire.........vous ne vous rendez pas compte à quel point ILS sont fatigués?..........pire que l'éducation nationale...

  • Comment ça quelles vacances ? mais les memes que tout le reste de l'année, et toujours a nos frais.......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]