"Gilets jaunes" : l'Élysée redoute une "très grande violence"

"Gilets jaunes" : l'Élysée redoute une "très grande violence"©ABDULMONAM EASSA / AFP

franceinfo, publié le vendredi 07 décembre 2018 à 00h08

Cinq jours après la manifestation de samedi 1er décembre à Paris, les stigmates des violences sont toujours bien visibles avenue Kleber. Mais loin de tourner la page, le quartier s'inquiète d'un rassemblement à haut risque samedi 8 décembre. Georges Badwan, un cordonnier dont la boutique a été saccagée lors de la manifestation a décidé d'embaucher deux maîtres chiens devant sa porte. "On va être devant le magasin pour défendre notre bien", explique-t-il. Une sandwicherie du quartier, elle, restera fermée par mesure de précaution. Une des employées a vécu les scènes de violence cloîtrée dans son appartement et depuis, son fils de 9 ans, peine à trouver le sommeil. 

"Nous sommes très inquiets de ce qu'il peut se passer"

Selon le ministère de l'Intérieur, plusieurs

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.