"Gilets jaunes" : selon Bruno Le Maire, les manifestations coûtent 0,2 point de croissance

"Gilets jaunes" : selon Bruno Le Maire, les manifestations coûtent 0,2 point de croissance
Bruno Le Maire, le 25 février 2019, à Washington

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 28 février 2019 à 10h45

Invité de Public Sénat jeudi 28 février, le ministre des Finances a déclaré que les "manifestations mènent à une impasse", et a pointé leur "coût très élevé" sur l'économie française.


"C'est très important". Bruno Le Maire a réévalué à la hausse son estimation du coût économique de la crise des "gilets jaunes", à 0,2 point de croissance trimestrielle, contre 0,1 point auparavant. "C'est un coût qui est très élevé, qui est de l'ordre de 0,2 point de croissance trimestrielle", a affirmé le ministre sur Public Sénat.  


Pour les seules cinq premières semaines du mouvement (de mi-novembre à fin décembre), la Banque de France avait évalué à 4,4 milliards la facture des blocages et dégâts causés par les manifestations. "Aujourd'hui, elles ne mènent plus nulle part. Elles mènent à une impasse", estime Bruno Le Maire.

L'opinion de plus en plus divisée 

Les "gilets jaunes" ont rassemblé samedi dernier, pour leur 15e week-end de mobilisation, plus de 46.000 manifestants en France dont 5.800 à Paris, d'après des chiffres du ministère de l'Intérieur. Selon plusieurs sondages successifs, une majorité de Français souhaite désormais l'arrêt du mouvement des "gilets jaunes". Le 7 février, ils étaient encore une courte majorité (52%) à souhaiter la poursuite du mouvement pendant le grand débat selon une étude YouGov, déjà bien loin des quelque 70% de soutien enregistrés en novembre 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.