"Gilets jaunes" : quand Marine Le Pen diffuse une photo du 1er-Mai pour dénoncer les violences de l'acte 18

"Gilets jaunes" : quand Marine Le Pen diffuse une photo du 1er-Mai pour dénoncer les violences de l'acte 18
Marine Le Pen, le 9 février 2019, à Saint-Ébremond-de-Bonfossé (Manche).

, publié le dimanche 17 mars 2019 à 15h41

La présidente du Rassemblement national a dénoncé samedi 16 mars sur Twitter les "cagoules noires (qui) ont remplacé les 'gilets jaunes'", photo à l'appui. Sauf que cette photo montre des manifestants défilant à Paris le 1er mai 2018, souligne l'AFP Factuel.

Pillages, incendies, jets de pavés sur les forces de l'ordre...

le 18e acte du mouvement des "gilets jaunes" suivi par 10.000 personnes à Paris, selon les autorités, a connu un fort regain de violences samedi 16 mars, en particulier sur l'avenue des Champs-Élysées, saccagée par les casseurs.



Des violences condamnés par de nombreuses personnalités politiques. "À Paris, les cagoules noires ont remplacé les 'gilets jaunes'. Les Black Blocs détruisent, brûlent, violentent toujours en toute impunité", a notamment dénoncé Marine Le Pen sur Twitter.



Mais la photo utilisée par la présidente du Rassemblement national, où l'on voit des manifestants habillés de noir et portant un drapeau anarchiste, n'est pas celle du jour. Il s'agit en effet d'une photo AFP datée du 1er mai 2018, souligne AFP Factuel, la rédaction de fact checking de l'agence de presse. 

 


Une erreur qu'elle n'est pas la seule à avoir commise. La directrice de la rédaction de l'hebdomadaire Marianne, Natacha Polony, l'a également relayée. 


Sur les trois photos que la journaliste a publié, seule une d'entre elles, celle en haut à droite, date du 16 mars 2019.  
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.