Gilets jaunes : la colère de Bernard Tapie "contre ceux qui sont en train d'essayer de récupérer ce mouvement"

Gilets jaunes :  la colère de Bernard Tapie "contre ceux qui sont en train d'essayer de récupérer ce mouvement"
Bernard Tapie, lors d'une conférence à Liège, le 27 septembre 2018

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 17h48

L'ancien ministre de la Ville dénonce également un "fossé qui se creuse" entre la France d'en haut et celle d'en bas.

"Dans une société, vous ne pouvez pas avoir de vision fondamentalement différente entre les citoyens de base et ceux qui les dirigent", estime Bernard Tapie à propos du mouvement des "Gilets jaunes" contre la hausse des prix du carburant, dans Le Parisien.

L'ancien ministre de la Ville s'en prend par ailleurs aux "responsables de cette situation", qui sont selon lui "les dirigeants successifs de ce pays".

"Plus les gens sont malheureux et plus ça les arrange"

Mais sa colère est également dirigée "contre ceux qui sont en train d'essayer de récupérer ce mouvement".

"Je ne supporte pas ceux qui soufflent sur les braises et essaient d'utiliser le chagrin et la souffrance des gens qui vont descendre dans la rue", dénonce ainsi Bernard Tapie.

"Plus les gens sont malheureux et plus ça les arrange", s'indigne encore l'ancien élu qui "espère que dans les défilés, les Gilets jaunes vont sortir tous ceux qui viennent exploiter leur malheur".

Quelque 1.500 actions sont attendues samedi dans l'ensemble du pays : des manifestations mais aussi des blocages. Au fil du temps, l'opposition à la hausse des prix du carburant s'est élargie à une contestation plus large de la politique du gouvernement et notamment des taxes qui grèvent le pouvoir d'achat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.