Gérald Darmanin et le préfet de police de Paris ont "toute la confiance" de Jean Castex

Gérald Darmanin et le préfet de police de Paris ont "toute la confiance" de Jean Castex
Jean Castex à Paris, le 1er décembre 2020.

, publié le mercredi 02 décembre 2020 à 09h11

"Si je voulais changer des fonctionnaires, je le ferais", a-t-il souligné.

Le Premier ministre Jean Castex a renouvelé mercredi 2 décembre sa confiance au préfet de police de Paris Didier Lallement et au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, alors qu'une série de violences policières ont récemment provoqué la polémique.

"Le préfet de police, comme le ministre de l'Intérieur, (ont) toute ma confiance", a-t-il affirmé sur BFMTV/RMC, soulignant que "s'il voulait changer des hauts fonctionnaires, il le ferait".   


Par ailleurs, interrogé sur la possibilité que l'IGPN, la "police des polices", soit dirigée par une personnalité indépendante, le Premier ministre a répondu: "Pourquoi pas. Je n'y suis pas défavorable". Après une série de polémiques sur les violences policières, la possibilité d'une réforme de l'IGPN fait partie des pistes de travail données par le chef de l'État au gouvernement, qui doit soumettre ses recommandations "d'ici une quinzaine de jours", selon Jean Castex.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.