Gérald Darmanin dément avoir comparé la députée Amélie de Montchalin à un labrador

Gérald Darmanin dément avoir comparé la députée Amélie de Montchalin à un labrador
Gérald Darmanin quitte le palais de l'Élysée le 20 février 2019.

, publié le lundi 25 février 2019 à 11h48

Le ministre de l'Action et des Comptes publics aurait comparé la députée LREM aux labradors, "vous leur mettez une claque et ils reviennent au pied", selon Le Parisien. Gérald Darmanin a nié, sur Twitter, avoir prononcé ces mots. 

Il dément fermement.

"Les parlementaires, c'est comme les chiens. Il y a les truffiers qui ramènent de grosses truffes, ceux-là, il faut les traiter ; il y a ceux qui ramènent des petites truffes et qu'on fait traiter par des collaborateurs ; et il y a les labradors, comme Montchalin : vous leur mettez une claque et ils reviennent au pied". Ces propos sont attribués lundi 25 février par Le Parisien au ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. 




Selon le quotidien francilien, le ministre aurait tenu ces propos peu amènes envers la députée LREM de l'Essonne Amélie de Montchalin après une altercation en séance à l'Assemblée nationale, dans le cadre d'un dîner avec des élus. Un proche du ministre aurait même justifié auprès du journal : "c'était de l'humour".  


Dans un tweet repéré par le Huffpost, l'ex-maire de Tourcoing (Nord) a démenti les propos rapportés dans Le Parisien, accusant le quotidien francilien de relayer de fausses informations.  


"Manifestement Amélie de Montchalin et moi avons les mêmes adversaires... Le Parisien se fait porte-parole de fake news. La moindre des choses est de me contacter pour vérifier non ? Inutile de préciser que je démens de tels propos désobligeants", a écrit Gérald Darmanin. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.