Garde à vue prolongée de Poussier (ex-LFI) pour apologie du terrorisme

Garde à vue prolongée de Poussier (ex-LFI) pour apologie du terrorisme

Des membres du GIGN devant le supermarché Super U de Trèbes après une prise d'otages le 23 mars 2018

AFP, publié le lundi 26 mars 2018 à 18h51

Le parquet de Lisieux (Calvados) a prolongé lundi la garde à vue d'un ancien candidat de La France insoumise (LFI) aux législatives dans le Calvados, Stéphane Poussier, interpellé dimanche pour apologie du terrorisme, selon un communiqué.

Stéphane Poussier a été interpellé dimanche à 11H30 à son domicile de Dives-sur-Mer (Calvados) pour avoir publié samedi deux tweets se félicitant de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, tué après s'être substitué à un otage dans l'attaque terroriste du supermarché de Trèbes. 

"Le parquet de Lisieux a prolongé la garde à vue de monsieur Poussier pour une durée maximum de 24 heures", a indiqué lundi le procureur de la République de Lisieux David Pamart dans un communiqué.

La peine maximale encourue pour ce type de délit est de 7 ans de prison et de 100.000 euros d'amende.

Le parquet n'avait pas de précision sur l'âge de M. Poussier dans l'immédiat. Selon Ouest-France, il est âgé de 61 ans.

Candidat malheureux de La France insoumise dans la 4ème circonscription du Calvados, Stéphane Poussier avait écrit sur Twitter: "A chaque fois qu'un gendarme se fait buter (...) je pense à mon ami Rémi Fraisse", un jeune militant écologiste tué en 2014 par une grenade tirée par un gendarme.

"Là c'est un colonel, quel pied! Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins", avait-il ajouté. Ses remarques ont provoqué de vives réactions sur Twitter, et son compte a été désactivé.

Les tweets ont été condamnés par son mouvement, la France Insoumise et par son leader Jean-Luc Mélenchon. Selon LFI M. Poussier a été exclu du parti dès samedi. 

"Lundi la @franceinsoumise veut porter plainte pour apologie du terrorisme contre Stéphane Poussier", a indiqué dimanche M. Mélenchon sur son compte Twitter.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
86 commentaires - Garde à vue prolongée de Poussier (ex-LFI) pour apologie du terrorisme
  • on voit bien le genre du gars qui aboie de loin , mais pour le peu , il va voir le boulet de la justice passer très près......
    salle temps pour la famille de ce gusse , encore des diners qui vont tourner à la catastrophe ,
    aller 10 ans de prison et 100.000 euros d'amende (à verser à la famille du défunt)

  • Poussier, un type malsain à oublier rapidement. Comment peut-on écrire de tels propos à la suite d'un tel drame? Visiblement dérangé des neurones le type....... Sale tronche d'ailleurs, révélatrice de sa méchanceté et de son immense stupidité......!!! Qu'il se prenne une belle amende qui le fera réfléchir un peu à l'avenir.....!!!

  • Cela se terminera malheureusement par un simple rappel à la loi.Ce fait démontre le coté sombre du personnage;ce monsieur doit être rapidement oublié.

  • "Le poussier est un ensemble de fines particules de poussières de carbone hautement inflammables
    présent durant l'exploitation des mines de charbon.
    En suspension dans l'air, le poussier est à l'origine d'explosions meurtrières."

    Il y a des gens qui porte bien leur nom !

    utopiette - Merci bcp de ce rappel du sens du mot "poussier" qu'effectivement, ce "Poussier" là porte bien........!!! Grave qu'un type pareil puisse être dans le milieu politique....... Grave son niveau mental...........

  • Qu'il soit condamné ! et non pas recevoir une tape sur la main ! qu'il soit déchue de son droit de vote ! et en complément de peine des travaux d'intérêts pendant un an en nettoyant les cimetières militaires et un jour manqué 1 mois de plus !