Gabriel Attal : "Ce n'est pas un confinement"

Gabriel Attal : "Ce n'est pas un confinement"
Gabriel Attal, à Paris, le 9 décembre 2020

, publié le dimanche 21 mars 2021 à 18h35

Le porte-parole du gouvernement a insisté sur les changements de stratégie face au virus, sur lequel "on a beaucoup appris" en un an.

La France est coupée en deux depuis samedi 20 mars, entre départements soumis à des mesures renforcées face au Covid-19, et le reste du territoire.


Qualifié de "confinement" par le Premier ministre Jean Castex lors de la présentation du nouveau tour de vis de l'exécutif, jeudi 18 mars, le dispositif aujourd'hui en vigueur dans seize départements de l'hexagone "n'est pas un confinement", selon Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement abonde dans le sens d'Emmanuel Macron, qui avait pointé les différences d'approche par rapport aux décisions radicales du printemps et de l'automne dernier.

"Ce n'est pas un confinement.

Un confinement, on vous demande de rester chez vous. Ce n'est pas la logique de ce qui a été décidé et des mesures de freinage qui ont été annoncées", a résumé Gabriel Attal, à l'antenne de BFMTV, dimanche 21 mars.

"Depuis un an, on a beaucoup appris sur ce virus. On a notamment appris que quand vous êtes en extérieur et que vous respectez les gestes barrières, vous avez infiniment moins de risques de contracter" le virus. Oui, il y a un an on disait restez chez vous. Aujourd'hui, c'est pas ce qu'on dit. On dit chacun chez soi, parce qu'il ne faut pas se rendre dans des domiciles autres que le sien, mais on peut aller dehors pour souffler, pour s'aérer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.