François Hollande : "cinq ans, c'est trop court, sept ans, c'est trop long"

François Hollande : "cinq ans, c'est trop court, sept ans, c'est trop long"
François Hollande le 30 septembre 2019 à l'Élysée.

Orange avec AFP-Services, publié le mercredi 23 octobre 2019 à 09h10

Pour l'ancien Président, un mandat présidentiel de cinq ans est trop court. Il affirme d'ailleurs qu'Emmanuel Macron a profité des retombées positives de sa politique, apparues surtout en 2017, dernière année de son mandat. 

François Hollande est venu défendre mercredi 23 octobre au micro de franceinfo, ses propositions pour la réforme des institutions.

L'ancien président plaide pour la mise en place d'un "véritable régime présidentiel", avec suppression du Premier ministre et pouvoirs accrus pour le Parlement, sorte de "Ve République bis", dans son livre "Répondre à la crise démocratique", en librairie mercredi 23 octobre. 



Pourquoi n'a -t-il pas mener cette réforme lorsqu'il était en exercice ? "Il y a d'autres urgences et on passe à côté de changement qui devraient être faits", s'est justifié l'ancien président. François Hollande qui reconnaît d'ailleurs avoir fait campagne pour le quinquennat lors de la réforme menée par Jacques Chirac en accord avec Lionel Jospin, alors Premier ministre. "Expérience faite : cinq ans , c'est trop court, sept ans, c'est trop long", déclare François Hollande. "Pendant ces cinq années, il y a un an pour l'expérience et la dernière année est marquée par la préparation de l'élection présidentielle". 

Des résultats "surtout en 2017"

François Hollande propose également de réduire la durée des mandats des députés à 4 ans, actuellement fixée à 5 ans, "pour que les Français puissent faire des inflexions nécessaires en cours de mandat". Et puisque l'ancien président prône la disparition du poste de Premier ministre, une cohabitation n'est plus possible. Mais les pouvoirs du parlement se trouvent renforcés, à l'image des États-Unis. "C'est un régime où le Parlement, le congrès à des pouvoirs très importants !", plaide François Hollande. 

Avec un mandat de 6 ans, François Hollande aurait-il fait mieux ? "Mes résultats sont apparus notamment dans les deux dernières années et surtout 2017 (soit l'année de l'élection présidentielle, ndlr) avec une croissance très forte, un chômage qui a diminué sensiblement et de nombreuses créations d'emploi (...) La croissance, telle que nous l'avons préparée à eu des résultats favorables", poursuit François Hollande et d'ajouter : "c'est toujours le successeur (Emmanuel Macron, ndlr) qui profite". Lui a au contraire "hérité d'une situation de crise, celle de 2008". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.