François Hollande "a l'intention" d'embarquer avec lui Philae, la chienne de l'Élysée

François Hollande "a l'intention" d'embarquer avec lui Philae, la chienne de l'Élysée
La chienne Philae, en décembre 2014

Orange avec AFP, publié le mercredi 28 décembre 2016 à 12h45

C'est une locatrice un peu particulière, qui partage la vie des personnels de l'Élysée depuis deux ans : Philae, une jeune labrador femelle, a débarqué à l'âge de trois mois dans le luxe du palais présidentiel en décembre 2014, offerte au président de la République par la Fédération des anciens combattants de Montréal après la visite officielle du premier personnage de l'État au Canada. Depuis, la chienne a bien grandi, devenant la coqueluche des lieux. Elle a été prise en charge par le service privé du président, et demeure le plus souvent cachée dans les appartements du chef de l'exécutif.


Cependant, selon le Parisien, Philae pourrait bien déménager, en même temps que l'actuel patron des lieux. Le quotidien rapporte en effet les propos de l'entourage de François Hollande, qui estime que le chef de l'État "a l'intention de l'emmener avec lui", lorsqu'il quittera l'Élysée en mai prochain. "Il s'y est attaché et s'en occupe, on le voit parfois la promener dans le jardin de l'Elysée", a t-on ainsi raconté.

En plus de Philae, au moins trois autres animaux ont été offerts au président de la République pendant son mandat : deux chevaux de race berbère offerts par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, et un dromadaire malien, cadeau des habitants de Tombouctou après l'intervention française. L'animal à (une) bosse n'avait finalement jamais quitté le Mali.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU