François Fillon : "Je ne chercherai pas à revenir"

François Fillon : "Je ne chercherai pas à revenir"
François Fillon sur le plateau de "Vous avez la parole", sur France 2, le 30 janvier 2020.

publié le jeudi 30 janvier 2020 à 21h47

Le candidat déchu de l'élection présidentielle 2017, invité de l'émission "Vous avez la parole" a exclu un retour en politique, alors que se profile son procès, le 24 février.

Son silence était assourdissant depuis le soir du 1er tour de l'élection présidentielle de 2017. Défait par Emmanuel Macron et Marine Le Pen, François Fillon a choisi France 2 pour le briser, à quelques semaines de son procès.

"J'ai accepté de venir parler car j'ai quitté la vie publique. Je ne le ferai qu'une fois. J'ai gardé le silence, car c'était normal de sortir sans chercher d'excuse. Mais je ne chercherai pas à revenir."


Particulièrement marqué par sa campagne présidentielle parasitée par les affaires, emploi présumé fictif de son épouse, cadeau de costumes de luxe, François Fillon ne souhaite plus replonger dans l'arène politique. "J'ai entraîné ma famille dans une épreuve d'une violence inouïe. Je n'ai pas envie de le revivre."

La page politique tournée, l'ancien élu de la Sarthe est à l'heure de rendre des comptes à la justice, le 24 février. Déterminé à se défendre, François Fillon entend prouver son innocence. "Comment voulez-vous ne pas redouter un procès ? J'ai confiance en la magistrature du siège." 

De nouveau, l'ancien Premier ministre s'est dit victime d'un procès politique. "J'ai déclenché en gagnant cette primaire de la Droite, des forces d'une très grande puissance. Ça créé ce climat et lancé ces affaires. (...) J'ai fait des erreurs mais pas celles qu'on me reproche. J'en ai fait d'autres, comme attaquer Nicolas Sarkozy."
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.