François de Rugy souhaite que le Parlement soit "davantage respecté" par l'exécutif

François de Rugy souhaite que le Parlement soit "davantage respecté" par l'exécutif
François de Rugy à l'Assemblée nationale, le 21 février 2018.

Orange avec AFP, publié le samedi 10 mars 2018 à 15h53

Le président de l'Assemblée nationale se prononce également contre la limitation du nombre d'amendements voulue par Emmanuel Macron.

Dans une interview publiée samedi 10 mars sur le site du journal Le Monde[:ITALIQUE], François de Rugy met en garde l'exécutif concernant la réforme constitutionnelle voulue par Emmanuel Macron. "Je sais d'expérience que, quand on réforme la Constitution, il faut prendre du recul", estime le président de l'Assemblée nationale.



"Il y a des formulations qui nécessitent qu'on y passe un peu de temps, mais ça ne veut pas dire que tout est acceptable", souligne l'ex-écologiste.

"Le gouvernement doit faire des efforts

Quant au projet de de limiter le droit d'amendement, le président de l'Assemblée affirme qu'il n'y est "pas favorable". "Cela n'a été proposé ni par l'Assemblée nationale ni par le Sénat. Et cela n'a jamais été évoqué par le président de la République", souligne-t-il.

"Le Parlement doit être davantage respecté dans notre fonctionnement institutionnel", affirme encore François de Rugy, avant d'ajouter : "Sur ce point essentiel, je le dis clairement : les parlementaires sont prêts à faire des efforts, mais le gouvernement doit en faire aussi".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU