François de Rugy, le gros coup de déprime ?

François de Rugy, le gros coup de déprime ?©Wochit

6Medias, publié le jeudi 07 mars 2019 à 22h09

François de Rugy va-t-il être victime du spleen qu'avait vécu Nicolas Hulot à la tête du ministère de la Transition énergétique et solidaire ? C'est en tout cas ce que rapporte Le Point dans ses indiscrets, relayant les propos d'un ministre désarmé, qui se sent impuissant au sein du gouvernement.

"Même moi qui ne suis pas le plus écolo des écolos, je n'ai aucun levier pour peser sur les décisions gouvernementales", confierait l'ex-candidat à la primaire de la gauche pour la présidentielle de 2017. "Je propose, personne ne m'écoute.

Au moins, au perchoir, j'avais un peu de pouvoir et on me craignait", regretterait celui qui a été président de l'Assemblée nationale de juin 2017 à septembre 2018.


Le recadrage sévère et ferme dont a fait l'objet son idée de retour de la taxe carbone aurait encore un peu plus plombé le moral de François de Rugy. Rester en place jusqu'à la fin du quinquennat lui paraîtrait même être un chemin de croix. "Trois ans, ça va être long, très long", aurait-t-il concédé à un visiteur du soir.

L'ancien élu écologiste passerait le temps en conversant au téléphone avec ses vieux amis d'Europe écologie-Les Verts et de Loire Atlantique. "Il a visiblement besoin de parler. On a évoqué les européennes et sa vie au ministère. Ça ne donne pas envie...", aurait confié l'un d'entre eux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.