François de Rugy exprime sa lassitude en pleine séance à l'Assemblée nationale

François de Rugy exprime sa lassitude en pleine séance à l'Assemblée nationale©source Huffington Post

source Huffington Post, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 11h10

Dans l'hémicycle, les débats peuvent être très longs, parfois trop longs. François de Rugy, le président de l'Assemblée Nationale a laissé échapper une certaine exaspération, un petit moment de relâchement repéré par Politis.

Le débat portait sur le projet de loi visant à réformer le code du travail par ordonnances. Alors qu'il s'apprêtait à laisser la parole au député communiste Jean-Paul Dufrègne, François de Rugy a susurré: "Putain, il est chiant lui", une phrase qui a provoqué quelques rires dans l'auditoire.



Parlait-il du député communiste ? Le président de l'Assemblée a assuré par la suite qu'il ne réagissait pas à l'intervention de Jean-Paul Dufrègne : "Ça ne s'adressait aucunement à un député de votre groupe ou d'un autre (...). Je réagissais à un message que j'avais reçu par SMS".

Mais juste avant ce mouvement d'humeur, on a pu entendre un député crier dans l'hémicycle: "Fillon et Macron, même côté de la barricade". Une petite phrase qui n'a pas dû beaucoup plaire à François de Rugy...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
208 commentaires - François de Rugy exprime sa lassitude en pleine séance à l'Assemblée nationale
  • C'est plus que grossier et c'est une honte d'entendre ça à l'assemblée mais ou va notre France

  • grossier. il ne mérite pas la place qu'il occupe. Pauvre France et quel exemple pour les enfants.

  • avatar
    juin2012  (privé) -

    S'il en a déjà marre, qu'il démissionne !!

  • c'est une plaisanterie, le président de l'assemblée nationale n'a jamais eu un bulletin de salaire de sa vie, il a toujours été rémunéré par la sueur du contribuable

  • Mal-poli !!!!!!!