François Bayrou n'a pas dit son dernier mot

François Bayrou n'a pas dit son dernier mot©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 10 septembre 2017 à 10h30

Attention à ne pas enterrer François Bayrou trop tôt. Après 35 ans de politique, l'éphémère ministre de Justice n'a pas dit son dernier mot, et revient tel un survivant, préférant tourner la page des affaires.

"Je ne veux pas faire Fillon, qui passe son temps à chercher qui est à l'origine de ses déboires. J'ai une très grande rage de vivre. Ce n'est même pas de la résilience. Je suis le second pilier de la majorité", explique François Bayrou dans les colonnes du JDD de ce dimanche 10 septembre toujours convaincu que son alliance a fait pencher la balance en faveur de Macron. Un article dans le JDD, une rentrée télé sur BFMTV et la visite très cordiale d'Édouard Philippe à Pau ce samedi 9 septembre, le come-back du maire de la ville est offensif après un été de doutes.



Le centriste de 66 ans veut continuer à être au centre de l'attention et à peser dans le jeu politique. Une voix toujours très écoutée. "Il a beau n'être plus que maire de Pau, quand il parle, on l'écoute", confie l'un de ses proches au JDD. Car s'il refuse de devenir un "opposant de l'intérieur", décrivant le président comme un type "considérable", il ne mâche pas ses mots et critique son choix de ne pas mettre de "poids lourd au gouvernement", en expliquant qu'il est désormais "tout seul", et que c'est peut-être la raison de certains couacs, comme l'affaire du général de Villiers.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
364 commentaires - François Bayrou n'a pas dit son dernier mot
  • M Bayrou restez à Pau. Les Français ne veulent plus de vous.

  • VOILA UN AMI qui ne doit pas manquer à M. le Président.
    au moins celui-là est parti par la porte .....mais il cherchera toujours à revenir par une fenêtre....
    qui sera le prochain à être soutenu par Bayrou?

  • Il doit savoir sans doute qu'avec les magouillages et ripatouillages de la justice alliée au gouvernement il ne sera pas mis en examen.
    Vous savez bien : "selon que vous soyez puissant ou misérable, ma justice du roi vous rendra blanc ou noir", conclusion d'une fable de La Fontaine tout à fazit d'actualité.

  • Bravo. Evidemment qu'il n'a pas dit son dernier mot. Un des rares hommes politiques intègres (n'en déplaisent à certains, qui ne lui ont pas pardonné de faire passer les hommes et ses convictions personnelles AVANT toute logique moutonne de parti).

  • retourner a votre mairie monsieur bayrou