François Bayrou : "Je ne chercherai pas le pouvoir"

François Bayrou : "Je ne chercherai pas le pouvoir"
Emmanuel Macron et François Bayrou, le 14 janvier 2020, à Pau

, publié le jeudi 03 septembre 2020 à 09h25

Le président du MoDem est sur le point d'être nommé "Haut-commissaire au Plan" par l'exécutif. Il réfute toute idée de "revanche".

Figure historique du centre, ancien candidat à l'Elysée et fidèle soutien du président Macron, François Bayrou fait son grand retour sur le devant de la scène politique nationale avec sa nomination attendue jeudi 3 septembre à la tête d'un Haut-commissariat au Plan.

Après quelques années en retrait, l'ancien candidat à l'élection présidentielle l'assure : "Je ne cherche pas et je ne chercherai pas le pouvoir".

A l'antenne de RMC-BFMTV, François Bayrou dit plutôt avoir "une confiance" de la part d'Emmanuel Macron et une "capacité d'influence" qu'il souhaite mettre à profit. "C'est de ça dont on a le plus besoin", estime t-il, jeudi 3 septembre. Quant à ses relations avec l'exécutif, il pointe ses convergences : "Je suis en accord profond avec le président et le gouvernement", affirme t-il ainsi.

Sarkozy, Bayrou, et la "guerre éternelle"

Interrogé sur les piques de Nicolas Sarkozy à son encontre, François Bayrou dit ne pas "vouloir de ce conflit". "Nicolas Sarkozy continue à faire une guerre éternelle, pour ne jamais se poser la question de ses responsabilités à lui. Si les hommes politiques perdent, c'est souvent de leur faute. J'avais avec Sarkozy un affrontement sur le fond : Sarkozy avait choisi de faire sa fortune électorale en opposant les uns aux autres, en divisant les Français. Lui poursuit cette guerre, moi pas", a t-il commenté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.