François Bayrou écarte une entrée au gouvernement

François Bayrou écarte une entrée au gouvernement
François Bayrou à Paris, le 27 avril 2020.

, publié le mardi 02 juin 2020 à 13h56

Il a déjà été brièvement ministre de la Justice au début du quinquennat, avant d'être emporté par l'affaire des assistants parlementaires européens.

"Non", François Bayrou n'a pas l'intention d'entrer au gouvernement, a-t-il assuré, préférant se consacrer à sa ville de Pau et au MoDem. Il a toutefois appelé l'exécutif "à se réinventer", après la crise du coronavirus.

Interrogé sur LCI pour savoir s'il pourrait faire partie du gouvernement en cas de remaniement, François Bayrou a répondu "non". "Ça n'est pas une hypothèse et ça n'est pas mon hypothèse", a affirmé celui qui fut brièvement ministre de la Justice au début du quinquennat avant de quitter le gouvernement sur fond d'affaire des assistants parlementaires européens du MoDem.


"Je suis maire de Pau, candidat au renouvellement de ce mandat", et "je suis à la tête d'une famille politique qui compte dans la vie politique française et je n'ai pas l'intention d'entrer dans des spéculations gouvernementales", a-t-il développé.

François Bayrou a plaidé en revanche pour que l'exécutif "se réinvente". "Il faut qu'il réinvente le lien entre la société et l'État, entre le pays dans ses communautés, dans sa vie, depuis les associations jusqu'aux entreprises et les collectivités locales. Il y a une sève qui ne circule plus venant de la base avec le sommet du pays", a-t-il affirmé.


Le maire de Pau a par ailleurs assuré que "les liens de fidélité" entre Emmanuel Macron et Gérard Collomb, qui s'est vu retirer son investiture par LREM aux municipales à Lyon après avoir conclu un accord avec LR, n'étaient "pas rompus". François Bayrou, qui échange régulièrement avec Emmanuel Macron, a par ailleurs assuré avoir "toutes les raisons de penser qu'Emmanuel Macron n'a pas changé d'avis sur Gérard Collomb", maire sortant de Lyon, vilipendé par son parti LREM pour avoir renoncé à la présidence de la métropole au profit de François-Noël Buffet (LR).

"J'ai même des raisons de penser qu'ils continuent à se parler. Les liens de fidélité, d'après ce que je sais, ne sont pas rompus", a ajouté François Bayrou.

LREM a retiré son investiture à Gérard Collomb ainsi qu'à son poulain candidat à la mairie de Lyon Yann Cucherat, derrière lequel le candidat de droite Étienne Blanc va s'effacer. Gérard Collomb est "un grand maire de Lyon" et François-Noël Buffet est "quelqu'un d'absolument respectable", a estimé M. Bayrou.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.