François Baroin tire à boulets rouges sur Emmanuel Macron

François Baroin tire à boulets rouges sur Emmanuel Macron©Wochit

6Medias, publié le dimanche 26 mars 2017 à 17h00

À moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, les attaques se font de plus en plus violentes entre les candidats, souvent par soutiens interposés. Les affaires dans lesquelles se retrouve impliqué François Fillon, mis en examen pour détournement de fonds publics, rendent le contexte de cette campagne encore plus tendu.

Dimanche 26 mars, c'est François Baroin, l'un des lieutenants du candidat de la droite, qui a fait office de porte-flingue. Invité du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI, le sénateur-maire de Troyes a notamment eu des mots très durs pour Emmanuel Macron, qu'il décrit comme "le candidat du pouvoir". Il n'a pas mâché ses mots au moment d'attaquer l'ancien ministre de l'Économie, donné favori par les sondages : "Il a changé d'avis sur tous les sujets, il ne dit rien sur rien et n'en pense pas plus. Il est temps de dénoncer cette imposture qui, pour moi, représente un saut dans le vide sans parachute".



François Baroin ajoute qu'Emmanuel Macron est "le candidat du parti socialiste" et dénonce également des tractations entre le PS et le mouvement En Marche! à l'approche des prochaines élections législatives.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
387 commentaires - François Baroin tire à boulets rouges sur Emmanuel Macron
  • Il a entièrement raison car MACRON est extrêmement dangereux pour notre pays . Il dit tout et son contraire pour récupérer des voix sans vergogne. Rendez vous compte Il a trahis Hollande et maintenant il s'en rapproche pour mendier des voix ; il exploite la naïveté de certains français ,toujours pour mendier des voix . J'espère que les français ne se laisseront pas berner par cette imposture .

  • Et il a bien raison!

  • Ah! Baroin!
    Comme girouette il se pose là...
    Cet ancien chiraquien, fidèle parmi les fidèles, s'est reconverti sarkoziste. ( Or Chirac et Sarko, c'était pas le grand amour... )
    Puis, après la défaite à la primaire, il s'est découvert filloniste ( avec sans doute une promesse... Matignon? )
    Ce grand promoteur de la laïcité n'a donc eu aucun scrupule à être présent au Trocadéro, soutenue en force par les ultracathos de la manif pour tous...

  • la trouille au ventre pour le bébé Chirac menacé de disparaître, lui qui se voyait volontiers Premier Ministre, mais ça, c'était "avant".
    Copé parlant de Baroin: "J'ai compris maintenant : Baroin est un mec qui est dans le double langage. Il fallait qu'il dise quelque chose alors il a inventé une histoire : la "ligne Buisson". Que je sache, il a vécu plusieurs années au gouvernement sans jamais se poser de questions sur le fait que Patrick Buisson était le conseiller personnel du président de la République ; ça ne l'a pas empêché de prendre le maroquin et les lambris qui vont avec...C'est quelqu'un qui est, je crois, profondément destructeur. J'ai découvert à cette occasion qu'il était mû par une véritable haine, irrationnelle et, à certains égards, immature, puérile."

  • Eh oui, pour faire tomber la gauche, il faut être plus pourri qu'eux et ce n'est pas gagné.

    C'est en bonne voie...