Formation : le coup de pouce du gouvernement à l'apprentissage

Formation : le coup de pouce du gouvernement à l'apprentissage© MAXPPP
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 09 février 2018 à 21h49

Des élèves apprentis pâtissiers, bouchers ou encore menuisiers. C'est l'objectif du gouvernement : attirer davantage de jeunes vers l'apprentissage. Et pour relancer la filière, l'État sort le carnet de chèques. Tous les apprentis de 16 à 20 ans toucheront 30 euros supplémentaires par mois. Un jeune de 18 ans qui prépare son bac professionnel, par exemple, touchera 715 euros au lieu de 685 actuellement.

Seulement 412 000 apprentis en France

Autre grande mesure : les apprentis de moins de 18 ans toucheront une aide forfaitaire de 500 euros pour financer leur permis de conduire. Une manière pour l'État de rendre l'apprentissage plus attractif, alors que la France reste à la traîne avec seulement 412 000 apprentis. Plus question non plus pour les jeunes de perdre une année s'ils…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Formation : le coup de pouce du gouvernement à l'apprentissage
  • Il faut favoriser les métiers inaccessibles aux robots !! travailler sous un évier (plombier) refaire une toiture (couvreur) ...

  • Ce n'est pas un coup de pouce, c'est un coup de grâce !

  • Beaucoup de monde n'ont pas encore réalisé c'est l'enseignement qui est responsable du manque d'apprenti car ils veulent garder leur cota ils gardent des jeunes qui ne sont pas capable de poursuivre des études mais qui sont capable d'apprendre un métier manuel ,malheureusement en ce moment beaucoup de jeunes sortent de l'école a18/20 et n'ont aucun métier sans salaire alors que l'enseignement les aurait dirigé a 16 ans a 20 ans il auraient un métier et gagneraient un salaire de bon débutant car il ne faut pas etre ignorant car un jeune demarrant dans le métier meme avec un cap ne peut gagner autant qu'un ouvrier avec 20 ans d'éxpérience

  • Le problème c'est la rémunération ! vous pouvez faire tout apprentissage que vous voulez , faire venir de la main d'oeuvre de partout ! si les industries ne sont pas là et les salaires pour les jeunes ou les nouveaux venu en dessous de 2.000 € par mois pour 35 h , rien n'y fera ! le chômage ne baissera pas ! cela , bien sur , n'est pas valable pour les grandes agglomérations où les loyers sont exorbitants et où la feuille de paye devra être encore supérieur . Ce gouvernement ne réussira pas !

  • il y a une meilleure solution , des salaires corrects et des conditions de travail humaines et vous aurez des candidats .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]