FN : "L'électorat de Wauquiez, c'est le nôtre", lance Collard

FN : "L'électorat de Wauquiez, c'est le nôtre", lance Collard
Gilbert Collard dle 1er octobre 2017 à Chasseneuil-du-Poitou

Orange avec AFP, publié le lundi 19 mars 2018 à 11h11

Invité de la matinale de France Info, le député du Gard a estimé qu'il était tout à fait normal pour le FN de s'allier aux Républicains "lorsque la situation l'exige". La semaine précédente, Marine Le Pen avait appelé à voter pour le candidat LR à la législative partielle qui se tenait à Mayotte.

Gilbert Collard n'est "pas du tout surpris" du soutien qu'a apporté Marine Le Pen au candidat LR à Mayotte.

"L'électorat de Wauquiez, c'est le nôtre. Le nôtre, c'est son électorat", a assuré le député frontiste lundi 19 mars au micro de France Info. "Ce qui nous sépare, c'est le courage des dirigeants", a-t-il poursuivi. À Mayotte, le candidat LR Elad Chakrina avait obtenu le soutien inédit de la présidente du FN.



Pour Gilbert Collard, les alliances avec le parti Les Républicains sont inévitables."Lorsque la situation l'exige, on doit pouvoir s'allier. Cela veut dire qu'on est en train de préparer des rapprochements", a-t-il déclaré. Y aura-t-il d'autres appels à voter pour des candidats LR ? "Oui, probablement", répond Gilbert Collard, qui se dit favorable à des rapprochements avec des candidats républicains "qui ne sont pas socialo-macro-compatibles". L'élu reconnaît toutefois qu'il s'agit là d'une position personnelle, qui n'est pas forcément partagée au sein du Front national.



Dans la première circonscription de Mayotte, l'élection de la députée sortante Ramlati Ali avait été annulée le 19 janvier après un recours de son opposant, le Républicain Elad Chakrina. Le parti Les Républicains s'est désolidarisé du soutien que lui a apporté la présidente du FN.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.