Fin de vie de François Mitterrand : les révélations de sa confidente

Fin de vie de François Mitterrand : les révélations de sa confidente©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 25 septembre 2016 à 17h12

Le 8 janvier 1996, on apprenait la mort de François Mitterrand après une longue maladie. 20 ans après son décès, sa confidente brise le silence et revient sur l'état d'esprit de l'ancien chef de l'Etat peu avant son départ dans "Croire aux forces de l'esprit" publié chez Fayard.

L'auteure, Marie de Hennezel, une psychologue spécialiste de la fin de vie à qui il avait demandé de préparer sa mort. "Faites tout ce que vous avez vraiment envie de faire, allez en Egypte. Et puis quand vous vous sentirez prêt, demandez à ce qu'on arrête les traitements, cessez de vous alimenter. Cela ne prendra pas longtemps" , lui aurait-elle conseillé selon les extraits de l'ouvrage publiés par le JDD. Si elle s'est permis d'être aussi directe avec l'ancien président, c'est qu'elle a été sa confidente, sa psy selon certains, pendant 12 ans. "Je le vois se diriger vers moi, et planter son regard dans le mien. Je perçois de la solitude dans ses yeux et je sais deux choses : qu'il est malade et que je le reverrai" ,écrit-elle à propos de leur rencontre en 1984. En 1995, il écrit la préface de son livre "La mort intime".



Entre eux, la relation n'est pas amoureuse, mais elle est très forte. Une proximité qui durera jusqu'à la fin. "Il me priait de lui masser les pieds, il sentait que l'énergie revenait" , révèle-t-elle à propos de celui qu'elle considère comme l'homme "le plus important" de sa vie.
 
125 commentaires - Fin de vie de François Mitterrand : les révélations de sa confidente
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]