Fesneau (MoDem) dénonce une "instrumentalisation" par Wauquiez et Le Pen

Fesneau (MoDem) dénonce une "instrumentalisation" par Wauquiez et Le Pen
Le président du groupe MoDem à l'Assemblée, Marc Fesneau, à Paris le 4 juillet 2017

AFP, publié le lundi 26 mars 2018 à 14h15

Le président du groupe MoDem à l'Assemblée, Marc Fesneau, a dénoncé lundi une "instrumentalisation" par Laurent Wauquiez et Marine Le Pen des attaques jihadistes de l'Aude, avec des propos "accusatoires à l'encontre de l'État", contraires à "ce dont le pays a besoin".

"Faisant fi des plus élémentaires dignité et responsabilité requises après un tel drame, Laurent Wauquiez et Marine Le Pen ont choisi une nouvelle fois l'instrumentalisation de la douleur et des peurs au profit de polémiques politiciennes dont chacun peut mesurer le haut degré d'irresponsabilité", écrit l'élu centriste dans un communiqué.

Lors d'une allocution au siège de LR dans la matinée, le président du parti Laurent Wauquiez a dénoncé la "coupable naïveté" d'Emmanuel Macron et réclamé le rétablissement de l'état d'urgence.

Plus tôt, la présidente du FN, Marine Le Pen, avait demandé la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, fustigeant une "défaillance profonde" du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme.

M. Fesneau entend "rétabli(r) les faits" après ces "propos accusatoires à l'encontre de l'État", soulignant notamment que la loi antiterroriste votée à l'automne permet "d'augmenter les moyens dédiés au renseignement et à la sécurité des Français ainsi que de se doter de nouveaux outils de lutte contre le terrorisme".

"Notre pays a plus que jamais besoin d'unité et de pleine conscience des risques", plaide le député du Loir-et-Cher, pour qui il faut agir collectivement "sans chercher la récupération des drames et sans donner prise à ceux qui veulent diviser les Français et les dresser les uns contre les autres". 

"L'irresponsabilité est donc du côté de ceux qui tiennent de tels propos et à qui je dis aujourd'hui que la malhonnêteté et l'outrage n'ont jamais servi les intérêts de notre Nation", ajoute-t-il.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
41 commentaires - Fesneau (MoDem) dénonce une "instrumentalisation" par Wauquiez et Le Pen
  • unité le gouvernement ne sait pas ce mot il divise les Français les uns contre les autres
    retraités fonctionnaires sncf edf avant de donner des leçons il faut balayer devant sa porte

  • ferait mieux de dénoncer le manque de réaction

  • les Français sont assez grands pour comprendre la situation ! il serait temps d'ouvrir les yeux les Modem ! un petit retourne veste en vue ?

  • Il est qui lui??? il faut donc attendre que cela recommence pour encore dire on savait mais !!!! Il y en a marre marre marre il faut faire le ménage et vite dans ces cités rétablir l'ORDRE

  • Et les gesticulations et la com' du pouvoir au cours même des opérations, ce n'était pas une "instrumentalisation" ?