« Faux réfugiés, mais vraie lâcheté » : les propos choc d'un élu FN

« Faux réfugiés, mais vraie lâcheté » : les propos choc d'un élu FN©Wochit

6Medias, publié le jeudi 05 mai 2016 à 21h00

S'agit-il d'une nouvelle crise au Front national ? Alors que Marine Le Pen est toujours en pleine opération dédiabolisation du parti, en passant notamment par la mise à l'écart du père, c'est le secrétaire départemental du FN dans le Var qui est accusé de dérapage au sujet des migrants sur Facebook. Une tribune intitulée « Faux réfugiés, mais vraie lâcheté » où Frédéric Boccaletti écrit notamment que les migrants « sont animés d'un égoïsme exacerbé doublé d'une lâcheté honteuse.

» Les mots très forts de son message publié sur le réseau social en réponse à un article du journal Var-Matin sur la situation des migrants dans le département. Face à la polémique, il a retiré le texte controversé. Pourtant, pas d'excuses. Au contraire, sur les ondes de France Bleu Provence, il persiste et signe : « Quand on lit dans un article que ce que j'appelle des personnes en situation irrégulière racontent qu'ils ont vendu leur maison pour payer le passeur et qui avouent qu'ils ont laissé leur mère, leurs frères, je dis qu'on ne laisse pas dans un pays en guerre sa femme et ses enfants. On combat » , argumente l'élu FN. Un dérapage de plus pour un élu FN qui doit gêner la stratégie d'apaisement prônée par Marine Le Pen.



Après publication de notre vidéo, Frédéric Boccaletti nous a contacté via Twitter pour préciser que contrairement à ce que nous indiquions précédemment c'est Facebook qui a retiré sa publication: "Je n'ai jamais retiré mon texte mais il a été supprimé par Facebook. Je viens de le publier à nouveau" , a-t-il tenu à préciser.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU