Face aux "gilets jaunes", le gouvernement ne veut pas céder

Face aux "gilets jaunes", le gouvernement ne veut pas céder©IDRISS BIGOU-GILLES / HANS LUCAS / AFP

franceinfo, publié le mercredi 14 novembre 2018 à 18h34

L'exécutif doit jongler entre ambition écologique et colère sur le pouvoir d'achat. "Comme le résume un conseiller, 'le pouvoir d'achat ne doit pas faire oublier l'écologie', d'où le choix de ne pas céder à la principale revendication des 'gilets jaunes', à savoir supprimer les taxes sur l'essence", relaie Valérie Astruc en direct de l'Élysée. "En annonçant seulement des mesures que sur les plus fragiles et les gros rouleurs, le gouvernement espère un peu calmer la grogne, mais surtout s'acheter un brevet d'écologie. À six mois des élections européennes, Emmanuel Macron espère ressouder ses électeurs très préoccupés par l'environnement", analyse la journaliste.

Garder le cap écologiste

De plus, le gouvernement ne souhaite pas donner l'impression de faire "marche

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.