Fabien Roussel prend la tête du PCF

Fabien Roussel prend la tête du PCF
Fabien Roussel à l'Assemblée nationale, le 3 avril 2018.

, publié le dimanche 25 novembre 2018 à 15h14

Le secrétaire de la fédération communiste du Nord de 49 ans a obtenu 442 voix des 569 délégués qui ont voté au Congrès du parti.

Pierre Laurent passe la main. Fabien Roussel a été élu dimanche à la tête du parti communiste lors de son Congrès d'Ivry-sur-Seine, succédant ainsi à Pierre Laurent, secrétaire national du parti depuis huit ans.



La liste pour le Conseil national tirée par Fabien Roussel, jusqu'ici secrétaire de la fédération du Nord, a obtenu 442 voix des 569 délégués qui ont voté, pour 127 bulletins blancs ou nuls.

Le PCF en pleine crise existentielle

La révolution au PCF a commencé début octobre lorsque le texte d'orientation stratégique de Pierre Laurent a été devancé par un texte soutenu par Fabien Roussel (37,9% contre 42,1% des votes des adhérents).

Les tractations longues et douloureuses ont poussé Pierre Laurent à passer la main, assuré néanmoins de devenir président du parlement du parti, le Conseil national.

Fabien Roussel, 49 ans, journaliste caméraman de profession, aura pour mission de réaffirmer le PCF au moment où la crise existentielle qui le touche depuis des décennies n'a jamais été aussi aiguë. Le parti était absent à la présidentielle, a obtenu un score de 2,7% aux législatives de 2017 et est en mauvaise posture pour les européennes de 2019, sans oublier des relations exécrables avec la France Insoumise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.