Extrême droite : première sortie parisienne pour le Bastion social

Extrême droite : première sortie parisienne pour le Bastion social
Des membres du Bastion social, à Marseille, le 24 mars.

Libération, publié le jeudi 10 mai 2018 à 16h18

«Vous ne prenez pas de photos, sinon on va s'expliquer dans le parc à côté.» A sa manière, le président du Bastion social, Steven Bissuel, coordonne l'hommage au militant nationaliste Sébastien Deyzieu, mort à l'issue d'une manifestation d'extrême droite, en 1994, dans une chute de plusieurs étages alors qu'il était poursuivi par la police. Le GUD et le Front national de la jeunesse avaient alors créé deux jours plus tard le «comité du 9 mai» pour dénoncer les violences policières. Chaque année, ce «comité» organise une manifestation pour se recueillir au 4 de la rue des Chartreux, dans le VIe arrondissement de Paris.

Ce mercredi 9 mai, ils sont plus de 170 personnes à défiler en silence. Dans la foule, des crânes rasés côtoient des hommes en costumes

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.