Expulsion suspendue de l'imam Hassan Iquioussen : le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin fait appel

Expulsion suspendue de l'imam Hassan Iquioussen : le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin fait appel
Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale, le 2 août 2022

publié le vendredi 05 août 2022 à 14h21

Le tribunal administratif de Paris a suspendu, vendredi 5 août, la décision d'expulser l'imam Hassan Iquioussen. Le ministre de l'Intérieur a annoncé faire appel de cette décision devant le conseil d'État.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé vendredi 5 août faire appel de la décision du tribunal administratif de Paris concernant l'imam du Nord Hassan Iquioussen, rendue peu de temps avant. Le tribunal venait de suspendre l'expulsion de cet imam vers le Maroc, ordonnée par Gérald Darmanin la semaine dernière en raison de propos antisémites, homophobes et "antifemmes".


Dans un communiqué publié immédiatement après la décision du tribunal, le ministère de l'Intérieur regrette cette suspension, prononcée "malgré l'avis favorable de la commission d'expulsion, pourtant présidée par un magistrat de l'ordre judiciaire". Il souligne également que la légalité de cette mesure avait été confirmée par la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH).


Le tribunal administratif avait motivé sa décision en disant que cette suspension "porterait une atteinte disproportionnée à (la) vie privée et familiale" de Hassan Iquioussen. Ce sera à la plus haute juridiction administrative du pays de trancher ce différend.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.