Européennes : François-Xavier Bellamy a "beaucoup de compassion" pour Édouard Philippe

Européennes : François-Xavier Bellamy a "beaucoup de compassion" pour Édouard Philippe
François-Xavier Bellamy à Athènes, le 4 mai 2019.

, publié le lundi 13 mai 2019 à 17h45

Selon le candidat tête de liste Les Républicains (LR) aux européennes, le Premier ministre " - ex-LR - défend une liste" qui "renvoie à la gauche traditionnelle", ce qui ne "correspond pas du tout" à ses valeurs. 

"J'ai beaucoup de compassion envers Édouard Philippe car il est aujourd'hui à la tête d'un gouvernement et il défend une liste dont la politique ne correspond pas du tout à ce qu'il avait porté le reste de sa vie politique", a expliqué François-Xavier Bellamy sur France Culture lundi 13 mai.

"Dans ce débat européen, dans ce qui est le cœur de la liste En marche, on voit qu'il y a en réalité quelque chose qui nous renvoie à la gauche traditionnelle", a insisté celui qui est à la tête de la liste LR pour les élections du 26 mai. "Je respecte parfaitement le pluralisme des opinions mais malheureusement il y a quelque chose qui n'est pas assumé de façon transparente", a-t-il poursuivi.



Séduire l'électorat de centre droit

Pour appuyer ses propos, François-Xavier Bellamy a pris l'exemple de la proposition d'un budget de la zone euro, c'est-à-dire selon lui "l'idée de créer un grand budget qui permettra en réalité de faire financer par d'autres pays que nous les dettes que nous avons accumulées pour faire en sorte d'organiser une redistribution à l'échelle de l'Europe". François-Xavier Bellamy a également pointé du doigt le choix du numéro 2 de la liste La République en marche (LREM) : Pascal Canfin, ex-patron du WWF France et ex-ministre de François Hollande. Le ton est monté récemment entre LREM et LR, qui se disputent une part clé de l'électorat de centre droit, également cruciale pour la suite du quinquennat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.