Européennes : agacée par les sondages, la France insoumise veut réaliser les siens

Européennes : agacée par les sondages, la France insoumise veut réaliser les siens
Jean-Luc Mélenchon à Paris, le 27 mars 2019.

, publié le samedi 30 mars 2019 à 13h40

Le parti d'extrême-gauche assure utiliser les mêmes techniques que les instituts de sondage et sous-entend que ces derniers manipulent les résultats.

Alors que les dernières enquêtes d'opinion créditent la France insoumise de 7 à 8% des votes aux élections européennes, le parti d'extrême-gauche a décidé de réaliser ses propres sondages, rapporte Le Figaro vendredi 29 mars.



"Nous utilisons les mêmes méthodes que celles des instituts pour des sondages en ligne, nous nous procurons le même type de fichiers qu'eux et nos militants dédiés connaissent parfaitement les techniques, explique au quotidien un cadre du parti. Au moins, avec notre propre sondage, les méthodes de redressement sont transparentes et pas inconsidérées."


"Ceux qui se sont mis à la tâche sont des gens compétents avec des techniques extrêmement rigoureuses", ajoute le député du Nord Adrien Quatennens.

Contactée par Le Figaro, la Commission des sondages rappelle que "les sondages ne sont pas réservés aux instituts qui en font leur profession et si un parti se lance en respectant les règles de l'art, pourquoi pas". En attendant, la première enquête réalisée par les Insoumis crédite le parti d'un score "à deux chiffres", très loin des derniers sondages. Un chiffre que Le Figaro précise ne pas être en mesure de vérifier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.