Et si les stations du métro parisien se féminisaient ?

Et si les stations du métro parisien se féminisaient ?
Seules quatre stations sur les 302 que compte le métro parisien portent actuellement un nom faisant référence à une femme.

Libération, publié le lundi 11 juin 2018 à 08h07

4... sur 302. C'est le nombre de stations du métro francilien qui font actuellement référence à une femme. Autant dire de la gnognotte. Du coup, alors qu'Ile-de-France mobilités, le syndicat des transports d'Ile-de-France, lance un appel à contribution pour nommer les deux futures nouvelles stations de la ligne 4, situées à Bagneux et Montrouge, l'association Osez le féminisme exhorte à saisir cette opportunité pour mettre en avant des personnalités féminines.

Parmi les propositions soumises figurent, pour la station de Montrouge, l'auteure-compositrice interprète Barbara (1930-1997) qui repose non loin de là. Pour les deux futures stations de Bagneux, sont suggérées la résistante et militante pour la paix Lucie Aubrac (1912-2007) et la musicienne et virtuose du jazz

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.