Eric Woerth étrille François Bayrou, un "Hollande de droite"

Eric Woerth étrille François Bayrou, un "Hollande de droite"
Eric Woerth, le 23 août 2016, à Paris

Orange avec AFP, publié le mardi 25 octobre 2016 à 11h33

À moins d'un mois du premier tour de la primaire de la droite et du centre, les soutiens de Nicolas Sarkozy font feu de tout bois pour tenter d'inverser la tendance de fond, qui voit Alain Juppé prendre le large dans les intentions de vote, au détriment de son plus sérieux rival en la personne de l'ex-chef de l'État. Invité de LCI, Eric Woerth a lâché une violente charge à l'encontre de François Bayrou. "On n'a pas besoin d'un Hollande de droite. On n'a pas besoin de hollandiser toute la société française, et il ne faut pas hollandiser la primaire de la droite et du centre", a t-il déclaré ce mardi 25 octobre.

L'ancien ministre du Budget ne s'est pas montré tendre envers l'élu centriste, dont il dénonce la versatilité. "François Bayrou il a fait voter Ségolène Royal en 2007, il a voté pour François Hollande en 2012. (...) François Bayrou il essaie d'intervenir sur la primaire de la droite, il n'est pas à droite (...) il n'est pas aujourd'hui le représentant du centre", a lâché le député-maire de Chantilly lors d'une interview accordée à LCI.


"François Bayrou n'a jamais fait de réforme de sa vie", a également lancé Eric Woerth, qui voit d'un oeil sceptique le soutien du président du Modem à Alain Juppé, favori de la primaire de la droite et du centre : "Une alliance avec François Bayrou, au fond c'est un passeport pour l'immobilisme", assène t-il, qualifiant au passage François Bayrou de "professionnel de la candidature à l'élection présidentielle mais il n'a jamais atteint le second tour".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.