Eric Dupond-Moretti : "Personne n'a le monopole de la famille"

Eric Dupond-Moretti : "Personne n'a le monopole de la famille"
Eric Dupond-Moretti, le 28 juillet 2020, à l'Assemblée nationale

, publié le vendredi 31 juillet 2020 à 17h00

Le nouveau garde des Sceaux a pris la parole à l'Assemblée nationale, dans le cadre des débats sur le projet de loi bioéthique.

Après des divisions au sein de la majorité et des votes parfois compliqués, les députés ont repris les discussion vendredi 31 juillet sur la loi bioéthique, avec en ligne de mire l'adoption de ce texte emblématique ouvrant la PMA à toutes les femmes.

Interpellé par des élus de l'opposition sur ses explications de l'évolution de la famille dans la société française, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a répondu, en précisant sa pensée : "J'ai dit tout à l'heure, à on m'a reproché cette liberté de ton, 'l'ancien Code-civil c'est papa-maman'. On a poussé des cris d'orfraie en me disant 'Mais non c'est pas comme ça'. 

"Je vais le dire de manière plus ministérielle peut-être : La famille du Code napoléonien, ce n'est plus la famille d'aujourd'hui, et personne n'a le monopole de la famille", a t-il ajouté.

Les débats en deuxième lecture ont démarré lundi, pour la dernière semaine avant la pause estivale. Les députés pourraient encore siéger samedi si besoin sur ce vaste texte sociétal qui hérisse la droite, vent debout contre la création "d'orphelins de pères", et suscite des questionnements dans tous les groupes politiques, majorité comprise.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.