Eric Ciotti : "La manœuvre est en marche : après avoir détruit le PS, détruire la droite"

Eric Ciotti : "La manœuvre est en marche : après avoir détruit le PS, détruire la droite"

Source : Public Sénat, publié le mardi 16 mai 2017 à 20h35

François Baroin va soumettre un contre-appel, alors qu'une trentaine d'élus LR et UDI veulent répondre à la "main tendue" par Emmanuel Macron après la nomination d'Edouard Philippe. Un appel qui passe assez mal au groupe LR du Sénat.



Les mots les plus durs sont venus, sans surprise, d'Eric Ciotti, avant le bureau politique des LR en fin d'après-midi.

"J'ai réagi avec tristesse et une forme d'incompréhension. Cette démarche ne peut qu'affaiblir nos candidats (aux législatives). C'est une erreur et même une faute, je le déplore et le condamne. Nous allons démontrer à ce bureau politique que l'immense majorité de notre famille politique veut se battre sur ses idées sans compromission et sans donner un gage à ceux qui veulent nous détruire. La manœuvre est en marche : après avoir détruit le PS, détruire la droite et le centre pour qu'il n'y ait plus qu'entre Monsieur Macron et le FN une espèce d'entre soi".

Mais les remontrances ne cachent pas la profonde division qui touche le parti depuis son élimination du premier tour. Un parti coupé en deux. La composition du gouvernement, prévue mardi mais reportée à mercredi, pourrait amplifier le mouvement. On parle du député-maire LR de Reims, Arnaud Robinet, comme ministre de la Santé. Il a signé l'appel. Le sénateur Jean-Baptiste Lemoyne, premier parlementaire LR à avoir rejoint En Marche, dès la campagne, pourrait être gratifié en retour d'un maroquin. Pourquoi pas l'Agriculture. Bruno Le Maire pourrait hériter des Affaires étrangères. NKM se verrait bien à la Défense. Pour le moment, elle se retrouve avec un candidat dissident pour les législatives à Paris, dans l'ex-circonscription de François Fillon, avec le maire du VIe arrondissement, Jean-Pierre Lecoq...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU